Belle leçon de professionnalisme des journalistes du journal Le Monde

lundi, 19 avril 2010 | Société

Dans son éditorial, le journal Le Monde daté du 17 avril relève l’importance du nouvel équilibre institutionnel de l’Europe. Mercredi 15 avril, en effet, le Parlement de Strasbourg a utilisé les nouveaux pouvoirs issus du traité de Lisbonne en refusant le budget proposé par la Commission dans le domaine de la politique extérieure commune aux 27 Etats membres. Depuis la fin de l’année 2009, le Parlement co-décide avec la Commission et le Conseil des Ministres.

Le traité de Lisbonne a été élaboré et adopté dans la douleur, et qui se souvient encore du rôle déterminant de la France et de son Président lors de la présidence française en 2008 pour son adoption au forceps ?

Pour dépasser les intérêts catégoriels et nationaux et donner une vraie chance aux 27 face aux géants de la nouvelle mondialisation, il est heureux que le Parlement européen puisse peser par son nouveau pouvoir. L’Europe a besoin d’une forte accélération de l’organisation de l’espace économique et social, comme la crise financière l’a démontré. Espérons qu’en matière de régulation des activités financières afin que cesse le scandale d’opérateurs rapaces et sans scrupules, la Commission et le Parlement imposent au plus vite, et tant pis pour la cupidité viscérale de la City !, cette règlementation.

Il est assez rare de ressentir l’impérieuse nécessité de saluer le courage de l’objectivité d’un journal.

Ce 17 avril j’ai tenu à le faire car dans cet éditorial Le Monde écrit : « Merci Lisbonne – et Nicolas Sarkozy y est pour beaucoup ! ».

Tags: , , , ,

Un commentaire sur Belle leçon de professionnalisme des journalistes du journal Le Monde

MOINIER Daniel
6 mai 2010

Bonjour Mr NOIR,
Bravo pour ce rappel. Certains oublient très facilement les actions très positives pour ne penser qu’aux critiques de bas étages.
Par contre, je vous joins un article envoyé à beaucoup de Ministres, Députés, Responsables Syndicaux et personnalités (adapté aux réceptionnaires)
Sauver la France – Gagner en 2012 – Retraites – Temps de travail, d’activité 3 Propositions.

C’est encore un rappel, qui suit tous les contacts et les propositions que j’ai déjà faites à une grande partie du « monde politique, syndical, patronal ……….y compris notre président NS

Il nous manque 20% de PIB pour être en équilibre, soit à peu de chose près, 20% d’heures travaillées et si nous voulons sauver la France et gagner les élections de 2012;

3 propositions sont à mettre en place rapidement : (diificiles avec les syndicats, mais impératives pour saver la France)

1) Une 2ème force écologique, par exemple FRANCECO (LO) (pour contre balancer Europe Ecologie)

Et si vous voulez améliorer très rapidement le social et les comptes de l’état. :

2) Rétablir les 40 heures, c’est en + sur un an, uniquement pour les salariés base 35h, hors H/Sup et fonction publique :
– 60Mds de salaires
– 35Mds de Charges Sociales
– 6Mds d’impôts
– 11Mds de TVA
C’est aussi une forte baisse du chômage, le sauvetage des retraites et de la Sécu provisoirement, une diminution du prix de revient entreprise. (de 3 à 13%, sur investissement)
Il faut un maximum de 3 mois pour que les commandes arrivent en entreprises.

3) Et puisque l’on parle de retraites : Etablir la Durée d’activité proportionnelle à la Durée de vie (sachant qu’il nous manque déjà 6 années pour être en équilibre avec des pensions correctes et une Sécu en équilibre) 82 années de durée de vie moins 60 ans de départ en retraite, sachant que les cotisations ne couvrent que 16 années de pension.
1 seule année d’activité en +, c’est : 65 Mds dans l’économie (salaires, charges, pensions non versées…) décompté des embauches en moins.
Pour 1 seul départ en retraite, il faudrait, 4 jeunes embauchés pour rester au même niveau d’activité, pouvoir d’achat, PIB…. (démonstration chiffrée à l’appui)

Pour les Syndicats, il faudrait essayer de leur ouvrir les yeux, en expliquant que l’allongement de la durée d’activité, préserverait bien sûr la pérennité du régime des retraites mais aussi , celui de la Sécurité social, ferait baisser le chômage, l’endettement, permettrait l’embauche de + de jeunes (presque tous les pays qui ont des durées d’activité plus longues , ont moins de chômage des jeunes que les autres). Et augmenter le niveaux de nos exportations.

ANAYSE DE LA CRISE MONDIALE : Capital Travail = Moins, Capital Finances = Plus = bulle financière. POURQUOI ?
Dans tous les pays sauf les émergents, la durée de vie en augmentation est telle que les coûts explosent; d’états, des entreprises, d’où dettes et résultats à moins de 2 chiffres pour les entreprises, d’où recherchent de bénéfices dans le système financier. (cela a commencé avec les fonds de pensions américains, puis des Hedgs funds et l’arrivée des subprimes…)

Après travailler + pour gagner + (Ma formule depuis 15 ans, reprise)
et + de travail = + de social financé
Travailler + pour dépenser mieux.

Voir mes 3 premiers livres sur la question, 15 années de recherches (nationales et internationales) et propositions.

3 documents synthétiques chiffrés relatant une part des résultats de ces 15 années d’Etudes-Analyses- et propositions pour revenir à une France en équilibre sont à votre disposition si email.

Bon courage

Très cordialement.

Daniel MOINIER

livres-dmc-ed-moinier.com
04.72.73.09.97

Laisser un commentaire

Publicité

Memtrax

Archives

Ne perdez par le fil !
Abonnez vous au flux RSS
Les fils RSS sont des flux de contenus gratuits en provenance de sites Internet. Ils incluent les titres des articles, des résumés et des liens vers les articles intégraux à consulter en ligne.

C'est le meilleur moyen d'être informé chaque fois qu'un nouvel article paraît sur ce blog.